lundi 15 novembre 2010

Poppy

Autre chose traditionnellement associée au mois de novembre est le port du poppy.

Alors, le poppy (un coquelicot) ca donne la petite chose suivante :

Vous l'accrochez sur votre veste (enfin, c'est pendant ces moments-la qu'on peut distinguer a Londres les britanniques de ceux qui ne le sont pas comme votre bien dévoué qui ne porte pas de poppy) et déclarez de ce fait votre solidarité avec les soldats britanniques morts pour la patrie et autres vétérans qui ont la vie dure car le pays s'est engagé dans pas mal de guerres ces derniers temps, ne l'oublions pas.

Ce qui est étonnant c'est que la légion britannique a un objectif de collecte impressionant (£36m) et que surtout, il est constitué principalement a coup de poppies qui coutent £1.50 (pour commencer). A part a la version papier il y a aussi des virtuels a télécharger sur son mobile (on vit dans l'ere numérique) ou des customisés (a tres tres cher).

Délire.

Enfin, je dis ca mais je dis rien.

PS. La semaine derniere j'étais dans une grande ville de l'Amérique du Nord. Mon collegue britannique sur place avait son poppy. On se refait pas.

4 commentaires:

leinti nti a dit…

l'idee est d'origine americaine, mais pas populaire en amerique du nord. c'etait interessante quand
david cameron faisait la meme chose en Chine la semaine derniere et le PM chinoise n'etait pas content at all.

Alain a dit…

Déjà que les purs anglais s'habillent mal, si en plus ils mettent des accessoires...

un (presque) Français à Londres, a dit…

@ Leinti: Savais pas que le poppy avait reussi a provoquer un incident en Chine

@ Alain: C'est justement pour tromper le regard et le detourner des choses essentielles

Ka a dit…

Merci pour l'info! Ca faisait juste 2 ans qu'on se demandait ce que c'était que ce truc!

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails

Pour garder le contact sur Facebook