vendredi 1 octobre 2010

Je t'aime Barbican, je t'aime!

C'est moche, c'est mastoque, c'est gris, ca porte 3 tours, c'est au milieu de nulle part et c'est une des meilleures inventions de la vie londonienne.

Un peu d'histoire, rapidement (ne vous endormez pas, oh toi, je te vois, reste éveillé et poursuis la lecture!) :

Les Allemands, pas gentils-gentils, ont beaucoup fait souffrir les pauvres petits Londoniens pendant la 2eme Guerre en leur jetant des bombes sur leur tete (et ailleurs). Les Londoniens ont passé une bonne partie dans le métro  (qui de toute facon ne marchait déja pas a l'époque et donc la gene était minime) et quand ils sont sortis, ils ont trouvé plusieurs trous béants a Londres dont le plus important dans la City.

Les années passent, rien ne se passe, et c'est dans les années 60 ou on se dit que le real estate peut mieux faire et qu'on a intéret a batir quelque chose pour les Londoniens qui se tapent des heures carrés de trajet et qui revent de marcher tous les jours a leur travail.

Et on se met a construire un ensemble qu'on qualifierait, pour le moins, en avance a son temps.

4 décénies plus tard, un (presque) Francais arrive a Londres et découvre le Barbican.


Apres avoir pris peur de la structure un peu bunker, il apprécie le coté post-modernité qui englobe les lacs artificiels.







Il reste ébloui par les expos, bars, restos, cinémas, salles de theatre et j'en passe. Il est régulierement perdu et met trois heures pour sortir du labirynthe que constitue l'immeuble. Il donne meme une interview de grande qualité avant une soirée cubaine (qu'on peut retrouver quelque part ici). Il abuse du bar et des soirées post-concert qui partent en cacahuettes (la preuve en photos).


Délire.

Enfin, je dis ca mais je dis rien.

PS1 J'adore pas a mort parler de moi-meme a la troisieme personne du singulier mais je m'y fais plutot bien
PS2 Ce post fut une tentative de changement vers le style post-romantique. Ca vaut ce que ca vaut mais je pense revenir au pure cynique qui me réussit beaucoup mieux
PS3 Toi aussi tu peux devenir l'ami du Barbican et recevoir la bite trimestrielle par courrier


4 commentaires:

Alain a dit…

C'est le côté Venise de Londres ?
Il manque juste les gondoles (ou alors les barques de rameurs)

Merci pour ce post de reporter photographe, rempli de post-trucs.

Comme souvent j'en reste sur mon post-érieur.

un (presque) Français à Londres, a dit…

Mais quel esprit Alain! La proximité du weekend te réuissit pleinement!

La Venise de Londres : c'est presque ca (car tu as deja Little Venice a l'ouest de la ville).

Ka a dit…

PS3: je veux bien que tu m'abonnes. Mais bon, par courrier, c'est un peu étonnant, non? Et trimestrielle, ça fait tout de même pas très souvent! Sont bizarres ces anglais! Ou alors y a un truc que je n'aurais pas compris...

inthesweetshop a dit…

J'aime bien les photos.
J'adore la perspective historique (avec le metro comme point focal).
Je deteste me perdre dans le complexe -et ca m'arrive a chaque (mais alors a chaque) fois que je le visite...
Bon weekend!

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails

Pour garder le contact sur Facebook