mardi 8 juin 2010

Les cabs


J'adore les cabs.

Ils sont en pléthore ( pas comme a Paris ou t'a intéret a coucher pour en avoir un - et encore).

Ils sont (generalement) polis - ne fument pas, ne mettent pas la musique a fond comme si leur voiture était l'annexe du Ministy of Sound et ne gueulent pas dans leur téléphone portable (et encore gueuler ca passe - pour vous faire comprendre comme je suis tolérant - mais chanter ca commence a relever du carrément chiant).

Ils ne roulent pas comme des sauvages et n'ont pas la conduite vomitive qui vous donne l'impression qu'a tout moment votre estomac va rejoindre votre glotte et que vous allez vous encastrer dans le devant du pare-brise et resentir ce que le lancer de nain a pu avoir comme effet sur toute personne de petite taille avant son interdiction totale et sa mise sur le carreau de milliers (ok, j'exagere un peu et alors) de personnes de petite taille (you get it now?).

Ils sont (généralement) honnetes - ils ne vous disent pas "oula, comment on va faire la pour aller rue des Francs Bourgeois" quand vous embarquez sur les Champs Elysées ou que la Mairie de Paris oblige d'emmener les touristes arrivés a CDG par Bastille, la Tour Eiffel et le magasin Louis Vuiton des Champs avant de les déposer dans leur hotel du quartier d'Opéra.

Ils ne viennent pas avec 10€ au compteur quand vous les appelez comme si, systématiquement, juste au moment précis ou vous en avez besoin, tout taxi disparait dans un rayon de 4 km et il faut les faire venir de l'au-dela (au moins).

Et le top, on peut allonger ses jambes - et je vous demande : et si le vrai luxe c'était l'espace (ca ferait un excellent slogan de pub ca)?



Délire.

Enfin, je dis ca mais je dis rien.

2 commentaires:

leinti nti a dit…

ils sont tres cheres, donc il faut que les cab drivers soient polis.

(apologies for any grammatical errors)

un (presque) Français à Londres, a dit…

Ils sont certes tres chers les cabs a Londres.

Par contre, a Paris, le fait d'etre tres chers (aussi) ne les empeche pas d'etre super mal polis...
Au contraire, ils s'inscrivent dans la pure lignée parisienne : "tu paies et tu souffres et si ca te plait pas t'as qu'a te barrer car ici c'est Paris et y en a qui font la queue pour venir (discours qui marche aussi avec Chamonix)".

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails

Pour garder le contact sur Facebook