mardi 15 juin 2010

Les oiseaux de la Reine

J'ai nommé deux :

Les cygnes

Pas tous, seulement ceux de la Tamise.
Ceux-la, pas touche.
Ceci remonte au temps ou on mangeait tout ce qui bougeait et on voulait garder de quoi nourrir la famille royale.
D'ailleurs, chaque année, la Reine conduit personnellent (et symboliquement, je précise) un recensement de ses cygnes sur la Tamise.
Pour les autres, aucun souci, vous pouvez tous vous les bouffer en brochette.

Les corbeaux


Pas tous, seulement ceux de la Tower of London.
Au nombre de 6, ils se balladent dans la cour.
Si jamais leur nombre diminue, la Tour s'écroulera et la Royauté avec (et louper que Charles ne devienne Roi - non, ca, jamais!).
Du coup, comme on est tres prévoyant en Angleterre, on en a deux en stock, prets a les lacher a l'instant précis ou l'un de leurs confreres tournera de l'oeil.
Comme on est méga-prévenant aussi, on leur a, par ailleurs, attaché une aile et, par conséquent, ils ne peuvent pas voler (et quitter la Tour).

Délire.

Enfin, je dis ca mais je dis rien.

PS1 C'est bien qu'on n'ait pas Delanoe ici car je le verrais bien nous organiser un BBQ géant et populaire suite au recensement de la Reine, au bord de la Tamise.

PS2 Sur tout site officiel on vous dit que les corbeaux ne souffrent pas de leur aile attachée. J'attacherais bien une jambe (ou une couille, au choix) a ses Messieurs et je reprendrais la conversation a partir de la.

2 commentaires:

inthesweetshop a dit…

PS2....Bien dit!!!
x

un (presque) Français à Londres, a dit…

Je suis tres touché par ton commentaire car ceci montre que tu es allé jusqu'au bout de mon texte ;)

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails

Pour garder le contact sur Facebook