mardi 1 juin 2010

On a fait la cérémonie de la remise de la Freedom of the City

Vous avez été nombreux a vous émerveiller devant le titre honorifique de la Freedom of the City of London.

Je n'ai pu que demander a ma collegue de l'accompagner a la remise de sa Freedom.

En exclu et en direct du Guildhall de la City of London (roulements de tambour), Messieurs Dames (roulements de tambour), voici comment se passe la remise de la Freedom de la City of London!

On a attendu dans une chambre a part pendant un bon quart d'heure. Ceci fait monter la pression, on sent l'histoire de ces murs.
Le mouton (en plastique) est la, symbolisant tout le bonheur qui attend le futur Freeman et qui, heureux comme Ulysse, pourra enfin faire passer ses vrais brebis sur la London Bridge.


On peut admirer plusieurs références a la Freedom a travers les siecles. Et si toute la splendeur mediévale de  Londres vous laisse de marbre, vous ne pouvez  rester insensibles a Lady Diana qui elle aussi, a été une Freeman de son temps (mais a préféré finir sous Alma Bridge).




La Freedom se décline aussi en bouquins, boutons de manchettes, cravates, boucles d'oreilles. Pour etre Free jusqu'au bout des ongles.


Meme qu'on peut vous customiser une assiette.



Bon, allez, ca commence. Le Monsieur au haut-de-forme noir et au smoking ridicule se met a lire de voix haute un truc tres solennel genre "en l'an de grace 2010 nous nous trouvons devant Dieu et Reine pour décerner la Freedom de la ville de Londres a...". On me demande de me tenir a coté de ma collegue, ca fait limite mariage.


Elle avance devant le mec a la tenue d'avocat qui n'en est pas un.



Il lui demande de citer le serment du Freeman qui est le suivant :

"I solemny declare that I will be good and true to our Sovereign Lady Queen Elizabeth II (a cet instant précis le mec au smoking ridicule s'avere pas sympa du tout du tout et il m'empeche de continuer de prendre des photos pendant la déclaration) that I will be obedient to the Mayor of that I will maintain the franchises and customs thereof and I will keep this city harmless in that which in me is that I will also (la c'est le meilleur morceau qui commence) keep the Queen's peace in my own person that I will know no gatherings nor conspiracies made against the Queen's peace. I will warn the Mayor thereof (oui, la balance, toujours la balance - dénonce et le ciel te le rendra)".

Une fois tout ceci terminé, on nous sort quatre verres contenant un vin madérisé pas trop dég (car ici il faut tout arrosé - malheureusement ils sont rats et y a pas de refill) et le maitre de cérémonie nous montre son book de photos avec de célébrités qui ont eu la Freedom (Pavarotti, Annie Lennox etc etc) et d'autres dont la seule mere devait connaitre et encore (mais il faut faire comme si on les reconnait).

On porte un toast "to the youngest" pour porter honneur au Freeman le plus récent de la Ville.

Pour finir, on fait quelques photos souvenirs avec la Freedom.



Ma collegue a suivi mon conseil et le cadre orne depuis peu ses chiottes.

Délire.

Enfin, je dis ca mais je dis rien.

PS. Je vous emmene tous a la mienne de cérémonie. Stay tuned.

2 commentaires:

inthesweetshop a dit…

Quel scoop! Bravo...!
Alors pour la tienne, faut prevenir a l'avance car il me faudra voir au dress code (comme on dirait en grec, να ξερω να ραφτω...lol)

un (presque) Français à Londres, a dit…

Tu iras chez Aslanis - au moins ;)

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails

Pour garder le contact sur Facebook