mercredi 28 juillet 2010

Bronzer dans les parcs

Les beaux jours sont arrivés (sans aucune garantie qu'ils restent longtemps) et l'avantage avec Londres c'est qu'on peut en profiter dans un des Dieu-seul-sait-combien-mais-il-y-en-a-certainement-de-quoi-s'en-mettre-plein-les-fouilles parcs de la ville.

Ainsi, par jour de beau temps, tout bon Anglais qui se respecte, va s'allonger sur la pelouse et c'est la ou commence un phénomene difficile a expliquer.


Car, non seulement ils sont blancs comme c'est pas permis (certes, ils n'y peuvent rien, c'est le sale jeu de la nature et plus on va vers le Nord, moins on a des chances d'avoir une peau mate) mais, en plus, ils s'exposent allegrement au soleil, comme s'ils allaient emmagasiner la lumiere pour les 364 jours a venir. Sans creme. Sans grand chose. Pendant des heures.

Pour le mediterranéen que je suis (avec une éducation stricte et absolue de non-exposition -ou alors tres limitée- au soleil, marcher du coté ombragé de la rue, sieste pendant les heures ou ca tape le plus etc etc), ceci constitue une vision d'horreur.

Ce qui surtout n'est pas top du tout c'est que, malgré tous leurs efforts, ils ne finissent pas par bronzer, mais par "rosir" (devenir rose).

Délire.

Enfin, je dis ca mais je dis rien.

PS. J'ai entendu dire que l'autre jour, a Brighton, une dame aurait rammené son gosse aux urgences apres l'avoir exposé/oublié pendant 4h au soleil sur la plage. Comment dit-on deja "connasse" en anglais?

7 commentaires:

Alain a dit…

C'est une des caractéristiques qui permet de reconnaitre un anglais, dès le premier rayon de sol même s'il ne fait que 12°C au soleil, il sort les tongs, le tee-shirt et le bermuda et il décapote sa voiture !

Anonyme a dit…

le grec aussi decapote sa voiture :-)

sabine

un (presque) Français à Londres, a dit…

Sa différence de base avec l'Anglais c'est que le Grec n'aura bientot plus de voiture.

Alain a dit…

Si je comprends bien ce que tu écris :
les grecs/grecques commencent par enlever le haut, puis le bas ?

un (presque) Français à Londres, a dit…

En regle général, vaut mieux que ca se passe dans ce sens, non?

Ka a dit…

De toutes façons, les grecs n'ont plus besoin de voitures vu qu'il n'y a plus du tout d'essence...

un (presque) Français à Londres, a dit…

D'ou la nécessité de lancer un systeme de location de vélos au plus vite. Je vais leur en rammener quelques uns cet été.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails

Pour garder le contact sur Facebook